Avoir un site internet n’est pas suffisant pour développer son CA

site_Vous_facilite_le_webJe rencontre souvent des entrepreneurs qui pensent qu’avoir un site internet va leur apporter du chiffre d’affaires immédiatement (ou des auteurs qui espèrent des lecteurs). Je vais sûrement vous décevoir mais cet espoir est une illusion. Avoir un site internet est nécessaire (voire indispensable pour paraitre sérieux et professionnel) mais largement insuffisant.

Internet est un espace immense : votre site est comme un brin d’herbe dans une vaste prairie. La chance qu’un internaute tombe sur votre site est infinitésimale.

Un site internet comme une plaquette d’information

Avoir un site internet c’est d’abord présenter votre activité. Cela remplace avantageusement les plaquettes imprimées :

  • vous pouvez modifier le contenu (offre, prix…) quand vous le souhaitez (pour peu que vous ayez opté pour un site auto-administrable) alors qu’il faut attendre d’avoir utilisé toutes les plaquettes pour les refaire
  • la réalisation d’un site internet vitrine (sans vendre ou proposer d’autres fonctionnalités complexe) ne vous coûtera pas beaucoup plus cher qu’une plaquette pour laquelle vous devrez payer la mise en page ET l’impression.

Cependant, si vous vous contentez uniquement de ça, votre brin d’herbe (votre site) ne sera trouvé que par les personnes à qui vous aurez donné l’adresse de celui-ci (par votre carte de visite par exemple).

Les différentes façons d’arriver sur votre site

  • Avec l’url précise :

Si vous tapez dans la barre du haut, l’url précise : par exemple, www.le-web-facile.fr vous arriverez directement sur ce site

  • Avec le nom du site :

Si vous tapez le nom du blog, « le web facile », « vous facilite le web » ou même « la Redoute », Google vous propose une liste de sites correspondant à votre demande (vous constaterez que sur le Web facile, ce site n’est pas en première ligne).

  • Avec des termes abordés par le site :

L’objectif est ici que quand l’internaute tape une recherche à laquelle votre site peut répondre, votre site apparaisse dans les sites proposés par Google : c’est ce qu’on appelle le référencement naturel.

Votre site internet n’est pas visité ?

Ce n’est pas de la faute de la personne qui vous a fait le site : vous n’êtes qu’un brin d’herbe dans une prairie même si votre site est le plus beau du monde.

Avez-vous informez vos contacts de l’existence de votre site ?

Distribuez des cartes de visite, informez votre carnet d’adresse, parlez de votre site autour de vous. Vous pouvez aussi communiquer sur les réseaux sociaux.

Votre nom de domaine est-il pertinent ?

Correspond-il au nom de votre entreprise ? (si vous vous mettez à votre compte, il peut être pertinent d’utiliser votre nom : ce site s’appelait www.isabelle-ostermann.fr au début ce qui m’a permis d’améliorer ma visibilité sur le web) N’est-il pas trop long ou compliqué ? Avez vous pris les extensions traditionnelles (donc les plus recherchées par les internautes) : .fr, .com, .be si vous êtes en Belgique… Pour un démarrage et sans justification spécifique évitez les .ovh, .paris… Vous ne choisirez ces nouvelles extensions qu’ne complément d’un nom de domaine traditionnel et avec une raison marketing/communication forte : si vous faites de la location de 2 Chevaux à Paris, vous pourrez adopter www.2cv.paris par exemple.

Avez-vous travaillé le référencement naturel ?

Vous pouvez prendre une agence mais vous pouvez aussi commencer par le faire vous même. Pour cela, vous trouverez un grand nombre de tutoriels sur le web ou dans des livres.

Commençons par le plus important : le contenu. Avant de vous plonger dans la technique (qui est importante cependant) commencez à penser votre contenu (vos textes mais aussi vos photos, vidéos…) en fonction de votre activité. Mettez vous à la place d’un internaute qui arrive chez vous sans vous connaitre, savoir où vous êtes et sans connaitre le sujet dont vous parlez (et cela pour chaque page car l’internaute n’arrive pas toujours par la page d’accueil). N’hésitez pas à ajouter une section blog qui vous permettra d’approfondir des sujets proches de votre expertise qui peuvent intéresser vos prospects et prouver votre expertise.

Un autre point (mais à manier avec précaution, ne cédez pas aux sirènes des escrocs… pardon agences qui vous vendent des présences dans des annuaires douteux) : soyez présents dans les annuaires généralistes ou spécialistes.

Vos visiteurs ne se transforment pas en contacts/clients

Pas besoin de 100.000 visites par mois dans certaines activités comme la mienne, l’important est que les visiteurs ses transforment en clients.

Votre contenu est-il intéressant et pertinent ?

Est-ce que votre offre est claire ? Y a-t-il un call to action (mot barbare désignant un appel à l’action dans CHAQUE page : appelez moi, contactez nous, commandez…) ? Votre contenu correspond-il a votre offre ? (si vous parlez de chatons rigolos et vendez de la comptabilité, ça ne marchera pas…

Comme vous pouvez le constater, l’agence qui a  créé votre site n’est ne la solution miracle, ni la responsable de votre manque de chiffre d’affaires de votre activité : votre site internet doit être au coeur de votre activité. Investissez-le, utilisez-le, nourrissez-le… vous serez surpris d’y prendre plaisir et d’en récupérer les fruits.

 

 

 

Laisser un commentaire